Liens rapides
Communauté de Communes Volvic sources et volcans
Accueil > Tourisme

La vallée du Bédat

Les pluies millénaires, s’engouffrant dans les failles ouvertes par les éruptions volcaniques, ont donné naissance aux rivières et aux sources d’une eau enrichie en substances minérales de roche. Avec la source du Bédat à Sayat et les captages d’Argnat, la commune est le véritable château d’eau de l’agglomération clermontoise.

Bâtis autour de ces cours d’eau, les bourgs s’ouvrent sur la vallée et sa réserve de pêche, surplombant les paysages de la plaine de Limagne.

Cette omniprésence de l’eau explique également la présence au 19e siècle de 17 moulins sur la commune de Sayat (dont certains sont encore en activité aujourd’hui) ainsi que d’un riche patrimoine lié à l’eau.

Entre Sayat, Nohanent et Blanzat s’étend un plan d’eau, à la fois bassin d’orage, réserve de pêche et zone de loisirs, réalisé par Clermont-Communauté et le SIVOM (syndicat intercommunal à vocation multiple) de la Vallée du Bédat.

Chaque année, les clubs cyclistes de l’agglomération clermontoise et le SIVOM de la vallée du Bédat organisent la Course cycliste de la Vallée du Bédat, dont la boucle traverse les communes de Blanzat, Cébazat, Châteaugay, Durtol, Malauzat et Sayat. A tour de rôle, les communes accueillent les départs et arrivées de la course.
A l’initiative de cette épreuve, on trouve les dirigeants de l’Union Cycliste Sayat qui ont lancé cette course en 1980.
Les deux premières éditions se disputaient en deux tronçons (ligne et chrono). A partir de 1985, cette routière a été avancée à la fin février, pour devenir l’épreuve d’ouverture de la saison cycliste en Auvergne.
Depuis 2000, les clubs de la région clermontoise ont repris l’organisation. L’épreuve s’appelle désormais « Circuit des Communes de la Vallée du Bédat ».